Gravures rupestres à Aït Ouabelli, oasis verdoyante aux confins sud de la Région Souss Massa

Mis à jour : févr. 24


Le Maroc est riche de gravures rupestres. Ce trésor légué par nos très lointains ancêtres est en danger, et il faut le protéger. On trouve de magnifiques gravures à Aït Ouabelli, aux confins sud de la Région Souss Massa dont la capitale est Agadir.


Du Jardin aux Etoiles à Aït Ouabelli, qui est un autre monde, il faut compter 4 h 30 de route par Tiznit. Le parcours via l'Anti-Atlas est un peu plus long (5 heures de route). Quel que soit le parcours choisi, les paysages sont vraiment magnifiques. Arrêt recommandé, pour y manger et y dormir, à Borj Biramane (Icht).


Oasis verdoyante


Aït Ouabelli est une oasis verdoyante, en même temps qu'un joli village berbère bâti à flanc de coteau. Ses habitants le nomment Aït Hennane ou Aït Hammane.


Outre le décor naturel, d'une beauté intacte, on y trouve deux curiosités. D'une part le magnifique centre culturel en pierres sèches de l'Anti-Atlas qui vient d'y être construit, d'autre part les gravures rupestres.

Ainsi que le raconte Chris Deso sur son blog, à Aït Ouabelli il convient de se rendre au ksar fortifié de Tizgui (photo ci-dessus). Au café "Les Immigrés", un guide en mobylette conduit les visiteurs au site, par une piste, sur une dizaine de kilomètres. On peut donc admettre que le site est protégé.


Il faut ensuite escalader un amas de rocher pour mériter le spectacle : ânes, chèvres, gazelles, éléphants gravés sur des pierres noires. Certaines des figures ne sont pas clairement identifiées. Il peut s'agir d'un tigre et d'un chasseur.


Efforts de repeuplement

Ces gravures témoignent de l'époque où le Maroc était peuplé d'animaux qu'on ne trouve plus aujourd'hui qu'au sud du continent. Le Royaume accomplit toutefois un remarquable effort de repeuplement en antilopes, en gazelles et en autruches.


Nous recommandons très vivement une visite (obligatoirement guidée) du Parc animalier de Souss Massa. Ce n'est qu'à 45 minutes du Jardin aux Etoiles. Notre photo ci-dessus : des antilopes oryx en liberté, qu'on peut côtoyer de très près lors du mini-safari que l'on peut réserver auprès d'une agence spécialisée.

74 vues

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html