top of page

Agadir embellit de nuit en nuit, pour devenir une Ville lumière !

Dernière mise à jour : 1 avr. 2023


Agadir embellit de jour en jour, dans le cadre de l'extraordinaire programme dont le budget a été signé en février 2020 par le roi Mohammed VI ! Ces spectaculaires transformations se remarquent maintenant de nuit en nuit, et ce n'est pas fini. A la tombée du jour, l'axe routier qui va du quartier militaire à l'avenue Mohammed V, soit du nord au sud, s'illumine de mille feux (notre photo, prise en face du rond-point du carrefour Kamra, situé avant le quartier Battoir et donnant accès, à droite, à la route menant au souk El Had).

Ces aménagements transforment ces artères en un flot de lumière surgi des candélabres qui les bordent, cela sur deux rangées, l'une au sommet des réverbères, l'autre à mi-hauteur. Certains tronçons sont de toute première classe, comme sur notre photo diffusée par la Municipalité d'Aït Melloul, qui montre l'aménagement réalisé devant la Faculté des langues, arts et sciences humaines située à l'entrée d'Azrou. Ni la traversée d'Aït Melloul ni celle d'Inezgane ne sont toutefois encore modifiées.

Sur le tronçon complètement modernisé, l'effet est d'autant plus saisissant que des palmiers et du gazon ont été plantés avec grand soin des deux côtés de la chaussée, accompagnés de nouvelles voies de cheminement pour piétons et cyclistes. Agadir n'a dès lors plus guère à envier à Rabat, proclamée "Ville lumière, capitale de la culture marocaine", dont l'entrée éblouit chaque visiteur (notre photo).

L'embellissement nocturne de l'axe nord-sud d'Agadir a aussi deux autres avantages. Cette artère a été transformée en une double voie comportant chacune trois pistes, ce qui favorise la fluidité du trafic (notre photo). Son illumination est aussi favorable à la sécurité, chaque véhicule étant désormais clairement identifiable, grâce aussi aux sources lumineuses installées à même la surface goudronnée.


Les esprits chagrins se désoleront de tant de débauche d'électricité, dans un pays qui im- porte encore une part de ce courant. C'est toutefois faire fi des énormes efforts déployés par le Royaume en matière d'énergies renouvelables. Certains sont en cours, d'autres sont réalisés comme les cinq sites de production électrique d'origine solaire, dont les centrales de Ouarzazate. Il serait d'ailleurs souhaitable que les autorités prévoient un circuit destiné à visiter ces dernières installations et démontrer du coup la réalité des réalisations marocaines en la matière.

bottom of page