Des cigognes au Jardin aux Etoiles ?


Je songe à attirer un couple de cigognes au sommet du château d'eau du Jardin aux Etoiles. Non, vous ne rêvez pas ! Ci-dessus, c'est un montage... Je viens d'ailleurs de repasser par le centre de réintroduction des cigognes et des loutres de Hunawihr, qui a encore ravivé mon intention. Hunawihr se trouve juste à côté de la superbe cité de Riquewihr, où l'on mange très bien. Mais je m'égare... mentionnons toutefois l'excellente table de Jean-Luc Brendel, capable de procurer de ces moments de bonheur trop rares !

Revenons à nos cigognes. Les efforts de repeuplement de cet élégant volatile ont été pleinement récompensés en Alsace, redevenue terre d'accueil de cet animal mythique.


Ce qui m'a en particulier intéressé est la manière de préparer le nid qui lui convient le mieux. Ainsi que je l'ai appris en lisant l'excellent ouvrage "La cigogne blanche" de Pascal Etienne et Philippe Carruette, acheté à Hunawihr, il faut éviter d'aménager un fond étanche. Celui-ci risque en effet de créer des inondations à même de noyer les cigogneaux - une extrémité qu'on ne risque toutefois guère de rencontrer au Maroc... Le bord du nid peut être confectionné à l'aide de branches de saule ou d'un arbrisseau aux branches tendres. Le dessus est recouvert de paille.

Aurons-nous d'ici peu la joie de voir le Jardin aux Etoiles abriter des cigognes ? Une situation enviable que connaît le riad Les Cigognes de Marrakech, où j'avais commencé la prospection immobilière qui m'a mené jusqu'à Ouled Alioua. Il est vrai que ce riad est situé juste à côté du palais El Badi, réputé pour être le refuge par excellence de ces magnifiques échassiers.

Je ne désespère pas...


Encore qu'on aperçoive des cigognes à Taroudant, la vallée du Souss n'est pas l'endroit le plus fréquenté par ce migrateur, auquel il arrive de rallier l'Afrique noire pour l'hiver. Mais je ne désespère pas du tout de l'attirer sur mon petit domaine, vu la présence de surfaces d'eau (j'envisage aussi un petit étang). Nous ne sommes par ailleurs pas très éloigné du Parc animalier de Souss Massa.


Si l'heureux événement attendu ;-) devait survenir au Jardin aux Etoiles, il faudrait alors choisir : je doute que dans ce cas le caméléon et les petits écureuils dont je parlais le 5 août dernier parviennent à survivre...

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html