Je fais mon deuil du logo Ezarri au fond de ma piscine...

Mis à jour : avr. 17


Cette fois, j'en ai eu assez d'attendre et d'attendre encore l'improbable logo du Jardin aux Etoiles que j'ai commandé à la société espagnole de mosaïques Ezarri, par le biais de Watec Agadir. Plus de six mois de suspense... assourdissant ! J'avais expliqué que ce fameux logo était annoncé par avion, mais qu'il m'en coûterait fort cher. La réalité a été pire encore : selon des informations glanées directement par Azzedine chez Watec Casablanca, ce logo n'aurait jamais été commandé par cette société à Ezarri.


J'en ai pris note, tout en me souvenant que j'avais bien reçu le dessin dudit logo traité de manière informatique par le spécialiste espagnol. Bizarre, bizarre...

N'ayant pas l'intention de me muer en Sherlock Holmes du détroit de Gibraltar et ayant constaté que la reconstitution sur place de ce logo, proposée par Azzedine, se heurtait à des obstacles aussi importants que les Douze travaux d'Astérix, j'ai demandé que l'on comble l'espace réservé à ce logo par les mêmes mosaïques bleues utilisées... l'an dernier pour revêtir l'essentiel du fond, ainsi que les murs. Ce qui est en passe d'être réalisé.


Privée de son logo, dont j'ai fait le deuil, la piscine du Jardin aux Etoiles s'insère désormais dans une végétation accrue, dont mes rosiers qui se portent comme des charmes (deuxième photo). Elle n'a plus qu'à être dotée des carrelages antidérapants prévus tout autour. Depuis le temps, elle doit avoir soif, la pauvre... Je proposer de lui attribuer le Mérite du dromadaire 2009.


Lire le message ultérieur Coup de baguette magique : mon logo au fond de la piscine !

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html