Le jardinier accueille deux oies en grès et récolte des figues de Barbarie


Ces deux oies en grès faisaient partie du convoi de déménagement arrivé à Ouled Teima (Arrivée à Ouled Teima, 8'000 euros en moins en caisse et des dégâts en plus). Brahim, le jardinier et gardien du Jardin aux Etoiles, les a réceptionnées avec fierté, après que je les aie disposées près du chemin du Levant et que j'aie constaté qu'il manquait une partie de patte de l'une d'elles. On fera avec ! Un peu de terre masquera l'absence.


La photo faite, mes oies ont rejoint les lanternes en terre cuite dans un endroit à l'abri. Ce genre de représentations animales est en effet extrêmement rare au Maroc. Des curieux ont immédiatement été alertés par ces oies, qu'ils croyaient vivantes. Brahim craignait donc des déprédations. L'artiste vaudoise qui les a créées n'imaginait sans doute pas la destinée marocaine de ses oeuvres...



Brahim est en train de commencer la récolte de mes figues de Barbarie. Il a ingénieusement confectionné une perche qui permet de saisir ces fruits munis de piquants sans se blesser. Admirez avec moi cette végétation magnifique, en cliquant sur ces photos !

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html