Le propriétaire officiel était au paradis depuis 20 ans !

Mis à jour : nov. 15


Avoir fait son choix est une chose. Le concrétiser en est une autre ! Au mois de janvier 2007, j'avais déjà reçu la certitude - écrite ! - que le terrain Bhira de Sidi Boumoussa (ici, ci-dessus, à partir du toit de la Bergerie) était titré.


Il figurait bien à la division du cadastre, muni d'un numéro, condition indispensable en vue d'acquérir un bien au Maroc. Sinon, toutes les surprises sont à redouter, en particulier lorsqu'un étranger est engagé dans la transaction.


Je m'étais rendu - avec toute une suite ! - à l'administration de Taroudant, et j'avais reçu le plan établi par un géomètre. Restait à obtenir la confirmation que le terrain appartenait bien au propriétaire qui figurait sur le document du cadastre.


Revenir à la source


Après pas mal d'attente et de tracasseries administratives, j'ai obtenu cette confirmation, avec timbre officiel et tout le tintouin. Problème : il s'est révélé plus tard que le propriétaire était décédé depuis 20 ans ! L'administration du cadastre n'avait pas reçu cette information. D'où l'attestation erronée qu'elle continuait de délivrer ! Il fallait donc revenir à la source : auprès de la famille réputée être propriétaire du terrain.


#LeJardinauxEtoiles #Bhira #OuledAlioua #Sidiboumoussa #Héritiers #Propriétaires #Cadastre

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html