Un bivouac nommé Igueldan au coeur de la palmeraie de Tiout près de Taroudant

Mis à jour : avr. 25


C'est un endroit caché et magique, en dehors du temps. Aménagé dans la magnifique palmeraie de Tiout, à proximité de Taroudant, à un peu plus d'une heure de notre riad, le bivouac Igueldan a été conçu par un couple d'autochtones pour proposer une halte originale, en pleine nature, là où l'on n'entend que le chant des oiseaux et le gazouillis des petits canaux de la palmeraie, source de vie. Cette sérénité, elle s'exprime aussi puissamment dans la peinture originale qui orne notre chambre Taroudant.

Aidé de son épouse Djamila, Saïd a créé cette halte qui n'accueille plus les caravaniers en provenance de Tombouctou, comme jadis les caravansérails, mais les amateurs du Maroc authentique, loin des grands hôtels anonymes et des restaurants rutilants, ainsi que les habitants de la contrée.


Ici dominent les généreuses tentes en poil de chèvre, les troncs de palmier, le pisé et, partout, la végétation luxuriante nourrie par l'eau généreuse qui s'écoule des flancs de l'Anti-Atlas, exactement comme, un peu plus loin, le long de la Vallée des cédrats, à découvrir absolument.

Au bivouac Igueldan, on déguste des tajines et des couscous mitonnés avec amour par la patronne, de manière tout à fait artisanale. Ici, pas de cuisine moderne, mais l'art multiséculaire de la cuisine familiale berbère.


Le bivouac comprend également des possibilités d'y dormir, ainsi que l'a montré l'émission "Echappées belles" diffusée ce samedi sur France 5, pour transporter le téléspectateur d'Agadir aux portes du Sahara.


Très prisée lors des grandes chaleurs, la palmeraie de Tiout est également propice aux balades à dos d'âne ou de mulet. Le bivouac est un excellent point de départ, en guise d'apéritif ou comme promenade digestive.


Pour joindre Saïd, patron du bivouac Igueldan : +212 661 777 406



1,140 vues

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html