top of page

Bivouac Igueldan de la palmeraie de Tiout près de Taroudant : de père en fils

Dernière mise à jour : 17 juil. 2023


La nouvelle a frappé de plein fouet les amis du bivouac Igueldan de la palmeraie de Tiout, près de Taroudant : Saïd, patron et créateur de ce bivouac légendaire (notre photo), n'est plus. Le 13 janvier dernier, cet homme souriant qui paraissait pourtant solide a été emporté par un cancer foudroyant, à l'âge de 52 ans. Courageux, son fils Azzedine vient de prendre la succession. Ce lieu si charmant entre palmiers et ruisseaux continuera donc d'exister, pour le plus grand plaisir de ses visiteurs.

Azzedine (notre photo) était déjà associé à l'activité du bivouac, ses généreuses tentes en poil de chèvre, ses troncs de palmier, son pisé et, partout, la nature généreuse.



Il a maintenant à gérer le restaurant dont sa maman Djamila est l'âme et qui reçoit des touristes individuels et des groupes (notre photo).


Couscous et tajine en tête, l'art multiséculaire de la cuisine familiale traditionnelle berbère est ici à l'honneur et fait l'unanimité.

La communauté francophone de Taroudant et des environs a tenu à rendre hommage à Saïd, à l'initiative du curé de Taroudant nommé Marc Helfer et de Florence, patronne du non moins réputé riad Dar al Hossun. Une réunion aura lieu au bivouac, pour un déjeuner, initialement prévu le 17 février et repoussé au 2 mars, en raison de la météo, cela afin d'honorer "un homme exceptionnel, reconnu par tout le monde pour ses qualités d'empathie et de générosité". La photo de l'eau claire qui s'écoule dans ce canal symbolise cet hommage.

Le bivouac Igueldan se trouve à 45 minutes de Taroudant, par une assez bonne route. La traversée de Tiout se révèle un peu plus délicate.


Après que l'on a déposé son véhicule motorisé sur un parking, joindre le bivouac Igueldan (notre photo) nécessite une marche agréable d'une dizaine de minutes à travers la palmeraie.

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page