Voici comment se présentera le musée Yves Saint Laurent en construction à Marrakech

Mis à jour : avr. 25


Un musée dédié au couturier Yves Saint Laurent, disparu le 1er juin 2008, est en construction à Marrakech, à proximité du Jardin Majorelle où ses cendres reposent. Il ouvrira ses portes à l'automne 2017.


Lancé par Pierre Bergé, ancien compagnon du styliste et co-fondateur de la maison de couture YSL, le musée est en cours d'aménagement rue Yves Saint Laurent - on ne fait pas mieux - à deux pas du Jardin Majorelle, dans le quartier de Guéliz. Conçu par les architectes du Studio KO, qui ont un pied à Paris et un autre à Marrakech, construit par Bouygues, ce bâtiment sis sur un terrain de 4'000 mètre carrés est déjà sorti de terre.


Un lieu de culture vivant


Le gros oeuvre devrait être achevé en avril ou en mai. L'aménagement intérieur et la décoration suivront. Le musée Yves Saint Laurent comprendra une première salle consacrée au peintre Jacques Majorelle, créateur du Jardin, une grande salle d’exposition permanente qui accueillera l'oeuvre du styliste, un espace pour les expositions temporaires, et un auditorium de 240 places. On y trouvera aussi une bibliothèque de recherche et un café-restaurant.


Le Musée sera un lieu de culture vivant. Des documentaires et extraits de films sur Yves Saint Laurent, ainsi que ceux que le couturier a aimés y seront projetés.


Pour valoriser un patrimoine exceptionnel, Pierre Bergé a lancé simultanément la refonte de la Fondation parisienne sise avenue Marceau, qui accueille actuellement le jeune couturier marocain Noureddine Amir. Ainsi, deux musées, l'un à Marrakech, l'autre à Paris, mettront en valeur les 40 ans de création d’Yves Saint Laurent.

L'histoire d'amour entre Yves Saint Laurent et la Ville ocre remonte à l'année 1966, celle de l'achat d'une toute petite maison dans la médina. L'artiste y séjourna régulièrement avec son compagnon. Le Maroc inspira dès lors puissamment le couturier.


Acquisition du Jardin Majorelle


En 1980, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé acquièrent le Jardin Majorelle créé par le peintre des kasbahs, Jacques Majorelle, disparu en 1962, pour le sauver d'un projet hôtelier. Les nouveaux propriétaires habitent la villa, les plantations sont embellies et complétées, pour en faire un lieu enchanteur.


En 2008, les cendres d'Yves Saint Laurent sont dispersés dans la roseraie privée du Jardin Majorelle. Ainsi, à chaque éclosion, le créateur renaît de ses cendres et Yves Saint Laurent ne meurt jamais. Plus prosaïquement, une colonne romaine amenée de Tanger est posée sur un socle pour constituer un mémorial (photo ci-dessus).


En 2010, la princesse Lalla Salma, épouse du roi Mohammed VI, ouvre l’exposition "Yves Saint Laurent et le Maroc". Un an plus tard, un musée berbère est inauguré dans l'ancien atelier du peintre. Une boutique et un café s'ouvrent. En 2014, une exposition intitulée "Femmes berbères du Maroc" montre la richesse du patrimoine amazigh.


Lire le message Le Musée Yves Saint-Laurent de Marrakech inauguré par Lalla Salma 

107 vues

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html