top of page

Bord de mer d'Agadir : spectaculaire coup de jeune !


Le renouveau d'Agadir est en plein boum ! Les réalisations succèdent aux réalisations, les chantiers aux chantiers, les projets aux projets ! Les derniers sceptiques finissent par admettre que la cité balnéaire est vraiment en train de passer au XXIe siècle. Le bord de mer, atout premier d'Agadir, est lui aussi en train de bénéficier d'un spectaculaire coup de jeunes, en plusieurs étapes, qui touche autant la corniche le long de l'océan que plus largement la zone touristique (notre plan ci-dessus). Les premières réalisations seront disponibles durant cet automne et cet hiver 2022.

Tout au long de la plage, une innovation sera appréciée : des terrains de sport sur sable pour la pratique du soccer beach (football) et du volley beach feront leur apparition (notre photo : l'exemple de la plage du Touquet). A terme, il y en aura 12 pour le foot et quatre pour le volley. Douze kiosques d'information, des passages pour piétons - les uns et les autres en bois -, ainsi que six postes de police seront créés. Les huit toilettes publiques seront réaménagées.


Le parking à ciel ouvert de la place Bijaouane sera remplacé par un parking en partie souterrain de 850 places, pour en faire un espace de détente (maquette provisoire). En face, le jardin Belvédère, parfois appelé Belfdir, fera peau neuve : chemins piétonniers, murs de soutènement, escaliers. Située devant la Grande Roue, la piscine municipale sera déplacée.

Les artères principales que sont la rue de l'Oued Souss (en rouge sur notre carte) et celle du 20-Août (en jaune) seront complètement réaménagées. Idem pour leurs routes périphériques et quatre places situées dans le quartier. Nouveau schéma de circulation, nouvel éclairage, caméras et feux rouges : tout sera embelli, à l'image de l'axe routier Aït Melloul-avenue Mohammed V.

Cerise sur le gâteau, un objet à l'architecture très contemporaine, le musée Timitar (notre image), prendra place au coeur du secteur touristique et balnéaire. Cette attraction culturelle sera dévolue aux symboles de la culture berbère et constituera la première étape du circuit espéré des sept musées vivants du Sud. Le musée Timitar ne doit pas être confondu avec le Musée municipal de la culture amazighe.


Avec la Kasbah réhabilitée pour en faire un haut-lieu, le cinéma Sahara complètement transformé, le nouveau Musée de la Reconstruction et de la Mémoire d'Agadir, le Théâtre de verdure modernisé et le futur Grand Théâtre annoncé au sein de l'impressionnant Parc Al Inbiaât, le musée Timitar représente la naissance d'un nouvel Agadir, qui considère la culture comme un des piliers de son développement. Un immense manque en train d'être comblé de façon remarquable, à l'initiative du roi Mohammed VI annoncée en février 2020.

bottom of page