top of page

Jardin d'Olhao à Agadir : merci pour la remise en valeur mais gardez l'art berbère de la pierre !

Dernière mise à jour : 18 août 2023


Parmi les jardins d'Agadir magnifiquement restaurés ou complètement nouveaux figure celui nommé d'Olhao, destiné à marquer le jumelage entre cette cité portugaise de l'Algarve et la ville martyre de 1960 et plus largement à remonter dans l'histoire de Santa Cruz de Cap Ghir. Les travaux de remise en valeur du patrimoine architectural du Jardin d'Olhão sont en cours et s'annoncent bien. Mais il est indispensable que la société Agadir Souss-Massa Aménagement chargée de la concrétisation de ces travaux conserve au maximum les témoignages de l'art berbère de la pierre (notre photo ci-dessus montrant le petit Musée de la Mémoire) qui donnaient toute sa personnalité à ce jardin de la capitale amazighe.

Créé en 1992, le Jardin d'Olhao avait vieilli. Il était donc opportun qu'il bénéficie d'une cure de jouvence dans le cadre du si spectaculaire Programme de développement urbain en train de se réaliser. Les images diffusées par les responsables de ce projet de réhabilitation (notre photo) montrent une volonté de modernisation a priori de bon aloi.

L’amphithéâtre rénové comprendra des gradins engazonnés. Le lac artificiel qui apparaîtra sera doté d'une passerelle (notre image). Les enfants y profiteront de manèges en bois et d’aires de jeux. Un espace sera réservé à la flore méditerranéenne et des placettes seront dotées de pergolas. Bancs en marbre, bornes fontaines alimentées en eau potable, poubelles, panneaux signalétiques et éclairage d’ambiance contribueront à faire du Jardin d'Olhao un lieu de délassement agréable. Commencés l'an dernier, les travaux devraient durer deux ans. On ne connaît cependant pas la date de réouverture.

Situé à l'angle du Jardin d'Olhao avec l'avenue des FAR, le petit Musée de la mémoire d'Agadir est un bijou architectural. Il a pour l'instant été préservé. Certains aménagements appartenant à la même architecture berbère de la pierre, magnifiée à la Médina de Coco Polizzi, et créés par feu le grand Sicilien, ont toutefois dû être éliminés dans les alentours, dont des murs et des clôtures, ce qu'on peut comprendre si ces éléments avaient perdu de leur solidité. Mais, afin de sauvegarder ce qui fait l'authenticité d'Agadir, il est essentiel de conserver le plus grand nombre de ces expressions de l'art de la pierre que l'on retrouve principalement dans l'Anti-Atlas.


Quelle sera l'affectation de l'actuel bâtiment du Musée de la Mémoire, qui proposait, sans prétention (notre photo), des images d'Agadir avant et après le tremblement de terre du 29 février 1960 ? On l'ignore.

De toute façon, le nouveau Musée de la Mémoire et de la Reconstruction d'Agadir, qui s'annonce formidable (notre image), remplira, moyennant beaucoup plus de moyens techniques et d'imagination, la fonction dévolue précédemment à la petite construction du Jardin d'Olhão. L'ouverture de ce futur musée emblématique est prévue pour cette année 2022. Ce sera un grand événement pour la nouvelle Agadir culturelle.

Posts récents

Voir tout

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page