Majorelle : 600'000 euros pour "Foule à Marrakech" ?

Mis à jour : avr. 25


La cote de Jacques Majorelle continue de monter en flèche. En octobre 2008, une de ses toiles, "La halte du soir ou le Faucon", avait été adjugée 385'000 euros lors d'une vente aux enchères chez Sotheby's à Paris. Mercredi prochain, cette même société organise une nouvelle vente intitulée "Regards sur l’Orient". A cette occasion, selon les estimations des experts, l'huile sur toile intitulée "Foule à Bab Tarzout, Marrakech" (ci-dessus) pourrait grimper jusqu'à 600'000 euros.

Les gouaches et fusains de Majorelle sont davantage accessibles. Le fusain "Souk aux moutons" ci-dessus, qui porte la date de 1940, est estimé à 20'000 euros.

Il en est de même de la gouache ci-dessus, rehaussée d'argent, réalisée en 1930. Devinette : quel site représente-t-elle ? Pour vous mettre sur la voie, disons qu'il s'agit d'un bourg de la Vallée du Souss. Vous n'avez pas trouvé ? Allez voir la bonne réponse sous Efforts touristiques : le riad Freija près de Taroudant et sous Freija : un bourg haut perché plus facilement accessible.

Pour mieux connaître le peintre nancéen, lire Jacques Majorelle revit dans un ouvrage qui célèbre son oeuvre

Renseignements complémentaires sur le riad  : +41 79 240 26 32

google223a4169dbd5a715.html