top of page

Coupole d'Agadir: une perle architecturale à l'abandon se transforme en espace culturel et culinaire

Dernière mise à jour : 20 juil. 2023


Voici encore un important projet qui entre dans le cadre du Programme de développement urbain d'Agadir en pleine concrétisation. Il s'agit de la Coupole, destinée à devenir un marché de gros après le séisme de 1960, mais jamais utilisée à cet effet et désaffectée, et qui va revivre. Elle est en effet en train d'être transformée en espace culturel et culinaire (image) qui aura pour caractéristique d'être animé par des jeunes. Des jardins et des espaces de détente devraient, selon ses responsables, en faire "le nouveau cœur battant de la ville".


Idéalement située au centre de la cité, entre le Parc Ibn Zaydoun et le souk El Had, la Coupole, qui a son logo (photo), est considérée comme une perle de l’architecture moderne.


La structure métallique et emblématique sera conservée et les constructions brutes de décoffrage qui l'accompagnent seront réhabilitées.


Ces constructions datant d'après le séisme ont une architecture très particulière (photo). Après réhabilitation, elles seront dévolues à un restaurant dit d’application et à un café culturel.


Quant à la Coupole elle-même, elle recevra des expositions et des spectacles.


Nommé Zyriab, nom d'origine perse qui signifie littéralement "fil d'or", le restaurant (photo) se veut un trait d’union entre l’Orient et l’Occident. Il est dit "d’application" dans la mesure où les plats qui y seront proposés seront composés par de grands chefs avec lesquels travailleront des jeunes, en vue de se former.

Le café culturel, lui, se nomme Adab, ce qui correspond au concept "belles lettres, politesse, courtoisie".


Gage de sérieux qui entend caractériser la future Coupole, soixante jeunes de 18 à 28 ans ont été sélectionnés. Depuis fin 2020, ils suivent à Dar Momkin un programme de renforcement personnel : séances de lecture, d’écriture et de débat, programmes de culture générale, de créativité, d'autonomie intellectuelle, de maîtrise de techniques artistiques, par exemple avec Khalid Assallami, dont on peut voir des œuvres au Jardin aux Etoiles. Premier résultat de ce travail de formation : la publication d'un magazine.

Sous la Coupole elle-même (vidéo) seront présentés des débats, des cercles de lecture, du théâtre, des films, des festivals et des concerts d’artistes de tous horizons. Ces événements de grande envergure sont destinés à attirer aussi bien les Gadiris que les visiteurs, qu'ils soient marocains ou étrangers.

Ainsi que le signale le grand panneau installé devant le chantier de la Coupole, les architectes du projet se nomment Layla Skali, spécialisée dans le bâti écologique et Rizk Lahlou, architecte auprès d'Arcs en ciel, architecture environnementale. Aucune date précise n'a pour l'heure été avancée pour préciser la date d'ouverture de la nouvelle Coupole. C'est une question de mois.

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page