top of page

Agadir se transforme en ville culturelle: bientôt cinq musées !

Dernière mise à jour : 22 mars



Depuis des décennies, Agadir jouit de la réputation de plus belle ville balnéaire du Maroc. L'extraordinaire transformation en cours de la capitale berbère est en passe de renforcer son importance sportive, mais aussi de lui donner une forte dimension culturelle. Comment? Au spectaculaire Grand Théâtre dont les travaux de construction avancent à grands pas, s'ajouteront pas moins de cinq musées. Deux sont déjà en fonction, les trois autres suivront. Le Musée d'art a été le premier à ouvrir ses portes, en avril 2023. Le roi Mohammed VI est à l'origine du renouveau d'Agadir, comme d'ailleurs d'autres villes du Maroc. Une superbe peinture qui le représente accueille les visiteurs du Musée d'art (notre photo, avec l'auteur admiratif de ces lignes).


Le Musée d'art s'est installé dans les lieux précédemment occupés par le Musée municipal amazigh, au passage Aït Souss.


Un lien avec le dimension berbère est toutefois conservé. Peintures, tapis (notre photo), bijoux, porcelaines, poteries s’entrecroisent et se complètent pour former un ensemble cohérent et harmonieux.


Le deuxième musée disponible au public n'est autre que l'intérieur de la Kasbah d'Agadir Oufella (notre photo). Un musée à ciel ouvert !


Les télécabines qui mènent à la colline mythique qui domine la cité sont entrées en fonction en juillet 2022. Le parcours intra muros sur platelage de bois (notre photo) est lui accessible depuis le 3 février dernier. Le cheminement proposé raconte l'histoire de la Kasbah et des ruelles qui existaient avant le tremblement de terre de 1960. Absolument passionnant ! Audio-guide exemplaire à recommander.

Le prochain musée qui devrait être ouvert est celui de la Reconstruction et de la mémoire d'Agadir, dont la scénographie s'annonce très moderne (notre image).


Situé à l'avenue du général Kattani, ce lieu de mémoire se veut aussi une projection vers le futur. Problème : son ouverture a été maintes et maintes fois repoussée, la dernière fois en septembre 2023. Elle est toujours annoncée imminente ;-)


Le quatrième musée est en cours de construction, et ce ne sera pas le moindre (notre image). Erigé au nord de l'Hôtel de ville et devant le Mur du souvenir, le Musée du patrimoine amazigh sera doté d'espaces d'exposition permanents et temporaires, d'un auditorium, d'une place publique, d'ateliers pédagogiques, d'une bibliothèque à accès libre et d'un restaurant amazigh. Coût de l'opération : 52 millions de dirhams (5 millions d'euros).


Cinquième sur cette liste, le musée Timitar, ce qui signifie "Signes"en tachelhit, sera doté d'une architecture futuriste (notre image).


En cours d'aménagement, Timitar aura pour originalité d'être situé en bord de mer. Un emplacement intelligent. Du coup, les touristes seront empêchés de bronzer idiots ! Dévolue aux symboles de la culture berbère, cette attraction culturelle constituera la première étape du circuit espéré des sept musées vivants du Sud.


Cinq musées ? En fait davantage encore si l'on considère l'excellent Musée de l'argan Targant, à Taghazout, ou encore les petits et instructifs Musée des dinosaures d'Anza et le Musée universitaire de météorites.

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page