top of page

Réouverture des trois casinos d'Agadir, vu l'amélioration sur le front de la COVID


Les trois casinos que compte la station d'Agadir viennent de recevoir l'autorisation de procéder à une réouverture, en raison de l'amélioration sur le front de l'épidémie de COVID et des demandes répétées du secteur. Ces temples du jeu étaient fermés depuis mars 2020, d'où un rude coup porté à ceux qui en dépendent économiquement. Le Royaume compte sept casinos : deux se trouvent à Marrakech la légendaire, dont celui de la célèbre Mamounia, un à Mazagan, inauguré en grandes pompes en 2009, un à Tanger et les trois qui sont installés à Agadir.

Premier casino de la capitale du Souss, le Shem’s (ce qui signifie soleil en arabe) est en activité depuis 1997 (photo). Il trône à l'avenue Mohamed V, juste au nord de la Vallée des oiseaux en cours de résurrection. Heures d'ouverture : de 16 h jusqu'à 6 h du matin. Au premier étage, le restaurant Jean Cocteau est dévolu à la gastronomie française et à quelques spécialités marocaines.

L'autre grand temple du jeu gadiri est le Casino Atlantic Palace (photo), qui se trouve un peu plus au sud, à proximité de l'ancien Palais royal. Ouvert de 19 h à 5 h du matin.


Les amateurs y trouveront 18 tables de jeu et 200 machines à sous. Le Casino Atlantic Palace organise des tournois de poker. Cuisine française au restaurant Al Fanous.

Le Mirage (photo) est le plus petit des casinos d'Agadir. Considéré comme un "casino simple", c'est aussi celui qui, affirment certains, serait le plus convivial. Le Mirage est ouvert dès 14 h, jusqu'à 5 h du matin. Il est situé tout près du Casino Atlantic Palace, entre les remarquables restaurants Le Mauresque et La Grande Table.


La présence de casinos dans un pays musulman comme le Maroc peut étonner. Selon le Coran, le jeu est « haram » (interdit). Au même titre toutefois que l'alcool, dont la consommation est importante dans le Royaume. D'où une certaine relativité quant à l'interdiction du jeu. Agadir vit par ailleurs, pour une bonne part, du tourisme. Censés attirer principalement les non-musulmans, les trois casinos qui y sont implantés ont du coup reçu les agréments légaux nécessaires. Il faut avoir 18 ans au minimum pour y entrer et présenter une pièce d'identité lors de la première visite.


Au surplus, toute personne informée sait qu'il n'y a, à la longue, qu'un seul vainqueur au casino : les casinos eux-mêmes !

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page